L'Union africaine accueille la RD Congo en tant que membre du mécanisme africain d'évaluation par les pairs

L

Adesina a félicité Felix Tshisekedi pour la décision de son pays de rejoindre le Mécanisme africain d’évaluation par les pairs et a souligné l’engagement de la Banque en faveur de ce mécanisme. Crédit d'image: Wikipedia


L'Union africaine (UA) a accueilli la République démocratique du Congo en tant que membre le plus récent de son mécanisme africain d'évaluation par les pairs. Cela a eu lieu jeudi lors du 30e Forum des chefs d'État et de gouvernement de l'UA.

La réunion comprenait des présentations sur les examens en cours ou imminents de la gouvernance et d'autres domaines dans un certain nombre de pays, dont le Libéria, la Sierra Leone, la Zambie et le Kenya. Le mécanisme africain d'évaluation par les pairs est un mécanisme volontaire qui permet aux membres de l'UA de fournir et de se soumettre à une évaluation aux niveaux local, national et continental.



Dans ses remarques liminaires, le président sud-africain et président du mécanisme africain d'évaluation par les pairs, Cyril Ramaphosa, a remercié les chefs d'État réunis pour leur leadership politique. 'Je suis certain que le mécanisme sera un instrument vital pour la réalisation des objectifs sociaux et économiques de l'Afrique tels que consacrés dans l'Agenda 2063 de l'UA et l'Agenda 2030 de l'ONU', a-t-il déclaré.

L'amélioration de la gouvernance, la lutte contre la corruption et le respect des droits de l'homme sont au cœur du programme de gouvernance de la République démocratique du Congo, a déclaré le président de la RDC, Félix Tshisekedi, ajoutant que son gouvernement se félicitait de l'examen externe et du soutien de ses politiques. 'En rejoignant le Mécanisme africain d'évaluation par les pairs, nous espérons obtenir le soutien de nos pairs dans l'examen de nos pratiques en matière de bonne gouvernance, qui est une condition préalable au développement.'


Le sommet a couvert un prochain examen par les pairs du Libéria; la discussion d'une analyse des lacunes du Soudan; deux examens de la gouvernance du tourisme et des ressources minérales en Zambie; un examen ciblé de la réponse nationale de la Sierra Leone à la pandémie de Covid-19; et des examens par les pairs des rapports d'étape pour le Kenya et le Mozambique.

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi A. Adesina, s'est joint aux chefs d'État lors de la réunion virtuelle. 'L'Afrique se redressera, mais cette reprise nécessitera une gouvernance bien renforcée à tous les niveaux, y compris des actions décisives pour mettre fin aux flux de capitaux illicites et assurer une gouvernance plus transparente de la gestion des vastes ressources naturelles de l'Afrique', a-t-il déclaré.


Adesina a félicité Felix Tshisekedi pour la décision de son pays de rejoindre le Mécanisme africain d'évaluation par les pairs et a souligné l'engagement de la Banque envers ce mécanisme. La Banque africaine de développement a récemment approuvé une nouvelle stratégie de gouvernance économique qui guidera ses engagements dans le développement économique durable des pays africains.

«Grâce à notre projet d'appui institutionnel du Mécanisme africain d'évaluation par les pairs, la Banque africaine de développement continuera à soutenir très fortement les efforts visant à améliorer l'efficience, l'efficacité et la pertinence du Mécanisme africain d'évaluation par les pairs», a déclaré Adesina.


Adesina a également abordé les défis actuels aggravés par la pandémie de Covid-19, en particulier l'inégalité des vaccins et l'augmentation des niveaux d'endettement de l'Afrique. Il a appelé à la mise en place d'un mécanisme africain de stabilisation financière pour parer à de futurs chocs exogènes.

Le Mécanisme africain d'évaluation par les pairs, une institution spécialisée de l'Union africaine, a été créé en 2003. Il comprend cinq organes directeurs: le Forum africain d'évaluation par les pairs, composé de chefs d'État participants; le Panel africain d'évaluation par les pairs, qui est composé d'universitaires et d'autres personnes de haut niveau, et qui supervise les examens; un comité de points focaux; un conseil national de gouvernance; et un secrétariat.

Actuellement, 41 membres de l'UA ont rejoint le Mécanisme africain d'évaluation par les pairs.

Le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, a exhorté les pays africains qui n'avaient pas encore adhéré au mécanisme à le rejoindre rapidement. 'Atteindre l'universalité renforcera la cause de la gouvernance pour le continent, dans ses pleines manifestations de gouvernance politique, de gouvernance économique, de gouvernance d'entreprise et de développement socio-économique inclusif et général', a-t-il déclaré.