L'IFTDA demande la révision de deux clauses des lignes directrices pour la reprise du tournage

L

Ashoke Pandit, présidente de l'Association des réalisateurs de films et de télévision indiens (IFTDA) (photo d'archive). Crédit d'image: ANI


L'Association indienne des réalisateurs de films et de télévision (IFTDA) a écrit une lettre au gouvernement du Maharashtra pour l'exhorter à revoir deux clauses des directives concernant la reprise des tournages de films et de télévision. L'IFTDA a déclaré que la clause selon laquelle une personne de plus de 65 ans ne sera pas autorisée à travailler et une autre sur la présence d'un médecin et d'une infirmière dans les locaux de tir n'était pas pratique.

Le corps du film a fait référence à des acteurs légendaires, dont Amitabh Bachchan, Anupam Kher et Paresh Rawal, et a déclaré que la clause sur l'âge est `` peu pratique car elle restreindrait certaines des grandes sommités de notre industrie ''. L'IFTDA a déclaré qu'il n'était pas non plus pratique d'avoir un médecin et une infirmière dans chaque lieu de tournage.



`` L'État est déjà confronté à des problèmes en raison de la non-disponibilité de médecins et d'infirmières pour faire face à l'augmentation du nombre de patients de la pandémie COVID-19 et il n'est donc pas pratique d'avoir un médecin et une infirmière en poste dans chaque lieu de tournage. . Au lieu de cela, nous suggérons d'avoir un médecin et une infirmière disponibles sur les lieux de tournage », a déclaré l'IFTDA. La lettre, signée par le président de l'IFTDA, Ashoke Pandit, a également remercié le ministre en chef du Maharashtra, Uddhav Thackeray, pour la permission de reprendre les tournages qui ont été interrompus en raison du verrouillage induit par COVID-19. (ANI)

(Cette histoire n'a pas été modifiée par le personnel d'Everysecondcounts-themovie et est générée automatiquement à partir d'un flux syndiqué.)