AirAsia en Malaisie enregistre une perte trimestrielle record

La Malaisie AirAsia enregistre une perte trimestrielle record

Image représentative. Crédit d'image: ANI


La compagnie aérienne malaisienne à petit budget AirAsia Group Bhd a annoncé lundi une perte trimestrielle record, la dépréciation et les dépréciations ayant aggravé l'impact des verrouillages, mais a déclaré qu'elle était confiante d'un rétablissement complet dans deux ans.

La perte nette au cours de la période d'octobre à décembre s'est étendue à 2,44 milliards de ringgit (590,72 millions de dollars) contre 384,4 millions de ringgit un an plus tôt, dépassant la perte de 1,33 milliard de ringgit estimée dans un sondage Refinitiv. Les revenus ont chuté de 92% à 267,4 millions de ringgits, la capacité ayant diminué de 88% par rapport à il y a un an, principalement en raison de la diminution de la capacité en Malaisie, aux Philippines et en Indonésie, alors que les frontières internationales restaient fermées, a-t-il déclaré dans un dossier de bourse.



'Une part importante de la perte de la période est liée à l'amortissement des (actifs liés au droit d'utilisation) et aux intérêts sur les dettes de location s'élevant à 654,2 millions de ringgits', a déclaré la compagnie aérienne. Il a également enregistré une hausse de la dépréciation des créances de la filiale AirAsia X Bhd en raison de sa restructuration, et d'AirAsia Japan, qui a entamé une procédure de mise en faillite.

La performance financière du trimestre a pris en compte les ajustements ponctuels des dépréciations, des pertes liées aux swaps de carburant et des coûts de faillite d'AirAsia Japan, qu'elle a clôturée en octobre. Les dettes de location s'élevaient à 12,7 milliards de ringgits au 31 décembre, y compris les locations d'avions différées d'environ 1,5 milliard de ringgits, a-t-il indiqué.


Les emprunts d'AirAsia au 31 décembre ont presque triplé pour atteindre 1,28 milliard de ringgit contre 428,9 millions de ringgit il y a un an, principalement à partir de règlements différés de couverture de carburant. Le groupe AirAsia a signalé une baisse de 90% du nombre de passagers par rapport à il y a un an, ce qui se traduit par un facteur de charge, une mesure du taux de remplissage des avions, chutant de 15 points de pourcentage à 67%.

Le directeur général du groupe, Tony Fernandes, dans un communiqué séparé, a déclaré que la compagnie aérienne espérait un rétablissement complet au cours des deux prochaines années. Il était également «très optimiste» que les voyages aériens internationaux reprendraient au second semestre de cette année, alors que la vaccination et les tests s'accéléraient. AirAsia cherchait à lever jusqu'à 2,5 milliards de ringgits pour faire face à la pandémie et a annoncé ce week-end qu'elle prévoyait d'obtenir 1 milliard de ringgit de prêts auprès des banques malaisiennes.


(Cette histoire n'a pas été modifiée par le personnel d'Everysecondcounts-themovie et est générée automatiquement à partir d'un flux syndiqué.)