La banque Absa de S Africa cessera d'émettre des chèques à partir de juillet

La banque S Africas Absa cessera d

Le grand groupe bancaire sud-africain Absa Group a annoncé qu'il cesserait d'émettre des chéquiers à ses clients à partir de juillet en raison du déclin de l'utilisation de ce mode de paiement. L'utilisation des chèques a enregistré une baisse importante au cours de la dernière décennie, en particulier après que les cartes bancaires et les services bancaires électroniques aient pris de l'importance, a déclaré le groupe Absa.


«Les volumes de chèques en Afrique du Sud sont tombés à 80% par rapport à il y a dix ans, ce qui rend les chèques non rentables et commercialement non viables», a déclaré Bongiwe Gangeni, directeur général adjoint du groupe Absa, banque de détail et d'affaires. La décision du groupe Absa fait suite à la décision de la South African Reserve Bank (SARB) de réduire drastiquement la valeur légale maximale pour l'émission d'un chèque de 500 000 rands à 50 000 rands. Le montant minimum a été réduit de 5 millions de rands en 2012.

«Un chèque est l'un des plus anciens instruments de paiement reconnus en Afrique du Sud et également dans le monde. Cependant, au fil des ans, avec l'utilisation, la rentabilité, l'efficience et la commodité sans cesse croissantes des paiements électroniques tels que les cartes et les transferts électroniques de fonds (TEF), l'utilisation des chèques a diminué », a déclaré la SARB dans un rapport. «Les activités frauduleuses et les escroqueries sont courantes dans les chèques», a ajouté la SARB, citant des exemples de contrefaçon, de fraude, de contrefaçon et de «lavage de chèques», un processus consistant à effacer toutes les informations d'un chèque authentique.



«Dans ce contexte, Absa a pris la décision commerciale de quitter les chèques en tant qu'instrument de paiement de la fonctionnalité de son produit d'ici décembre 2020», a déclaré Gangeni. (PTI) IND.

(Cette histoire n'a pas été modifiée par le personnel d'Everysecondcounts-themovie et est générée automatiquement à partir d'un flux syndiqué.)